De Pékin à Paris

Ye Xin est né en Chine, à Pékin, en 1953. Exilé dans le Shanxi avec sa famille pendant la révolution culturelle de 1966 à 1976, il devient ouvrier dans une usine de machines agricoles mais ne cesse de dessiner, peindre et graver. Grâce aux stages organisés par le centre culturel local, il devient « peintre ouvrier» et publie un journal illustré diffusé à travers toute la Chine. A la fin de la révolution culturelle en 1978, il est admis à l’Institut Central des Beaux-Arts de Pékin. Après son diplôme, il devient rédacteur et dessinateur de bandes dessinées aux Editions des Beaux Arts du Peuple à Pékin pendant trois ans puis enseignant en dessin aux Beaux-Arts.

 

Ye Xin s’installe en France en 1986 comme artiste tout en continuant sa recherche et son enseignement. Il présente en 1995 un doctorat en histoire de l’art à la Sorbonne sur le rapport entre l’écriture et la peinture. Il est actuellement Maître de Conférences à l’Université de Paris 8. Il mène en parallèle sa carrière d'enseignant chercheur et d'artiste.

 

Ye Xin expose régulièrement en France et à l’étranger. Ses peintures, calligraphies, gravures, dessins et livres d’artiste sont collectionnés par différents musées. Il participe parfois à la création de scénographies, notamment pour les expositions «Chine, Célébration de la Terre » (Espace Electra, 2010), «Naissances» (Musée de l’Homme, 2005) ou « Confucius » (Musée Guimet , 2003). Il publie également plusieurs ouvrages dont Aux confins du miroir (Caractères, 2004), Hugo, Le sac du Palais d’Eté avec Nora Wang et Wang Lou (2003), Baudelaire, l’Étranger- calligraphies (éd. You Feng, 1997). 

© 2017 Ye Xin / yexin.fr

  • Twitter Classic
  • Facebook Classic